Étang en vidange

L’eau a baissé dans l’étang, mais s’est étalée dans les prairies…

Les aigrettes se regroupent près de la digue, mais s’envolent au retour des pisciculteurs.

Les pygargues sont passés, sans s’attarder.

Les grues arrivent avec les dernières éclats du soir et repartent au point du jour

Glaner leur pitance dans les chaumes de maïs .

Grues

Elles sont parties de Scandinavie , de Finlande ou des pays Baltes depuis près d’un mois. D’abord en petits groupes familiaux, elles se sont regroupées au fur et à mesure des étapes. Sur leur route, elles font des pauses plus longues dans les zones marécageuses tranquilles du Sud de la Suède et du Nord de l’Allemagne . Et en Moselle où les étangs vidés pour la pêche leurs servent de refuge nocturne.

Elles arrivent très tard le soir, au coucher du soleil et jusqu’à la nuit noire. Et repartent au lever du soleil. Elles décollent toutes en moins d’une demi heure dans un concert d’appels et de cris pour rester en contact et vont se nourrir toute la journée dans les prés et les champs environnants.