Avant le dégel

Nuits glaciales, bise mordante

mais le soleil, lentement réchauffe et juste avant le soir

quelques gouttes le long du toit et des glaçons se forment

Sous l’action du vent les flaques sur l’étang s’élargissent, frangées de formes étranges

Les oiseaux ont froid et visitent le jardin où ils trouvent des noix et des pommes

Et déjà des crocus percent sous la neige

Inondations

Depuis deux semaines il pleut presque tous les jours.

Parfois, le soir un rayon de soleil perce entre les nuages;

Dans les près tous les creux sont envahis par l’eau qui souligne ainsi les quelques haies et rangées d’arbres qui subsistent dans le paysage.

Grues , cigognes et corbeaux freux trouvent plus facilement leur nourriture, vers de terre et mulots chassés de leurs galeries par la montée de l’eau .

Encore des couleurs

Restrictions de déplacement et baisse des températures; trouver de nouveaux sujets est plus difficile. Peu d’oiseaux, quasiment plus d’insectes, il reste quelques fleurs au jardin et quelques champignons le long du chemin de la forêt.

 La relative douceur se prolonge

Il y a même des cornouillers qui refleurissent! Des asters et séneçons illuminent le bord du chemin de leurs étoiles blanches et jaunes.

Les mousses sur le mur du jardin offrent un monde minuscule de lampions et jeux de lumière.

 Et dans le jardin soucis, cosmos et dahlias étalent leurs enseignes lumineuses pour les insectes, de plus en plus rares.Quelques abeilles et bourdons rescapés  les visitent encore à la recherche de nectar.

 L’abeille collecte aussi du pollen et le bourdon se réfugie dans la corolle de la campanule pour passer la nuit.

 Le feuillage des trembles dessine un paysage pointilliste changeant: à deux jours d’intervalle le feuillage s’éclaircit.

Bois mort

 Bois mort plein de vie

Recyclage, rien ne se perd, tout se transforme

 Myxomycètes

 Moisissures

Champignons

Bousier

 Il faut se pencher pour trouver d’autres formes de vie

 Vies fragiles et magnifiques

Microcosme

 Un monde sous nos pas

Balade du 6 novembre

 Cornes d’abondance ou Trompettes des morts, juste derrière dans la forêt

Xilaire du bois,(Xylaria hypoxylon)

Molène noire au bord du chemin

 Carpophores sur des chablis de hêtre

 Dans les mousses, un cloporte des mousses(Philoscia muscorum )

Puis une petite sauterelle verte le « Méconème tambourineur“ ou ”Sauterelle des chênes » Meconema thalassinum femelle : 12-15 mm, petite espèce à élytres et oviscapte longs, sur les chênes,

voir plus au bas de la page sur :http://aramel.free.fr/INSECTES9bis-40.shtml

 une minuscule araignée , j’ai suivi le fil entre les capsules de mousses…

Palette de couleurs

Gouttes de pluie,

découpes et échancrures,

 fil de soie…

 Couleur cuir, du jaune et du vert, un peu de rouge parfois

 Encore quelques jours de parures éclatantes

Feuillage d’automne

Illuminations

 Enluminures

Parées d’éclats de lumières

 les fééries de l’automne

Fleurs de Juin

Pelouses calcaires, orchidées, oiseaux

Ophrys bourdon et Ophrys abeille

 petits criquets petites sauterelles

 Platanthère à deux feuilles

 merveilles de juin…