Oiseaux des étangs

En passant d’un étang à l’autre

Où les cormorans pêchent en groupe,

des faisans, survivants d’un lâcher automnal déambulent surpris d’être encore là,

des Cigognes de retour de migration font une halte pour se restaurer. Il y en avait 18 dans le parc qui cueillaient les vers de terre.

Plus loin, à l’abri de la haie un autre groupe de migratrices, des grues cendrées , bien plus farouches.

Un ragondin, à l’abri de la roselière, des cygnes sur l’eau des vanneaux huppés sur la vasière.

J’observe les oies cendrées qui inquiètes alarment, un gros rapace dans le ciel!

Un jeune Pygargue semble s’amuser à semer la panique parmi les canards , les hérons et les aigrettes.

Quand il s’éloigne j’observe plus longtemps les cygnes, il y a 18 Cygnes de Bewick. Peu fréquents, ils se reposent et font des réserves avant de rejoindre leurs sites de nidification dans l’arctique russe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *